Le coût de l’absentéisme au travail

Plus de 100 milliards d’euros par an ! C’est, selon l’Institut Sapiens, le coût de l’absentéisme des salariés dans l’Hexagone. L’étude pointe le moral en berne des salariés et des défauts de management.

Le chiffre est astronomique. Selon une étude « sur l’origine et le coût de l’absentéisme en France » publiée par l’Institut Sapiens, un « think tank » libéral, le coût de l’absentéisme se monte à… 107,9 milliards d’euros par an ! L’équivalent, souligne l’étude, « du budget de l’Education nationale qui part en fumée chaque année ».

(suite…)

Continuer la lecture

Film Documentaire : Les étonnantes vertus de la méditation

Avancée des neurosciences :

Psychiatres, neurologues et biologistes moléculaires s’intéressent de plus en plus aux effets bénéfiques de la méditation sur le fonctionnement de notre cerveau et de notre organisme. Leurs découvertes récentes ont permis de faire entrer des techniques de méditation dans les hôpitaux, aux États-Unis et en Europe, où elles sont utilisées, en accompagnement thérapeutique, pour réduire, notamment, les douleurs chroniques et le stress lié à de nombreuses pathologies. (suite…)

Continuer la lecture

La méditation arrive dans l’entreprise

Google, Ford et Carlsberg ont été parmi les premières entreprises à l’introduire dans leurs locaux. Puis, progressivement, en France, des instituts de formation ont commencé à l’intégrer à leur catalogue. En 2012, l’Ecole de management de Grenoble a ouvert une chaire « Mindfulness, bien-être au travail et paix économique« , tenue par Dominique Steiler. Enfin, la mindfulness pénètre doucement, mais sûrement, de grands groupes comme L’Oréal, Siemens et EDF. (suite…)

Continuer la lecture

Les chiffres inquiétants du stress au travail

D’après une étude du cabinet Stimulus, 24 % des salariés français se disent en « état d’hyperstress », c’est-à-dire à un niveau dangereux pour leur santé.

Le stress au travail touche une part importante d’actifs français. Près d’un quart d’entre eux (24 %) sont même dans un « état d’hyperstress », considéré comme un niveau « trop élevé et donc à risque pour leur santé ». C’est le résultat d’une étude réalisée par le cabinet Stimulus et relayée par Franceinfo. Pour obtenir ce chiffre inquiétant, ce cabinet spécialisé dans la santé psychologique au travail a interrogé plus de 32 000 salariés travaillant dans 39 entreprises. (suite…)

Continuer la lecture

Respirer pour lutter contre le stress

Le contrôle respiratoire constitue un outil précieux et modulable pour faire face à l’anxiété et se prémunir du stress. Pour les méditants, elle est au cœur de leur pratique.

Les Français figurent parmi les plus gros consommateurs d’anxiolytiques, ces médicaments sont prescrits pour combattre l’anxiété. Et malgré une baisse amorcée depuis 2012, l’Hexagone se place toujours en seconde position derrière l’Espagne, avec 117 millions de boîtes vendues en 2015. Pourtant, d’autres alternatives existent à la prise d’un cachet dès qu’une situation stressante survient. Le contrôle respiratoire en fait partie et se module en fonction de l’effet recherché: ramener le calme en soi, approfondir un état de relaxation ou installer de nouveaux réflexes pour mieux appréhender ses émotions.

(suite…)

Continuer la lecture

Psycho-neuro-immunologie (PNI) : la méditation entre à l’hôpital

“Pour être en forme, soyons optimistes.” On la croyait naïve, pourtant la pensée positive repose sur un système fort complexe : la PNI. D’où l’invitation faite aux patients de participer à leur guérison.

Trouver ce qui facilite l’expérience du patient

Au même moment s’ouvrent dans une trentaine de grandes écoles médicales américaines, dont les dix plus grandes, des programmes à la fois théoriques et cliniques, qui font la part belle à la méditation, la visualisation et autres méthodes familières aux pratiquants de la médecine holistique. C’est une première. L’ère Clinton aura correspondu à une irruption, dans les institutions et auprès du grand public, des idées alternatives.

(suite…)

Continuer la lecture

Origine et effet du Stress

Alors que durant l’ère préhistorique, l’accroissement de sang dans notre cœur et nos muscles nous aidait à échapper aux prédateurs ou à nous sortir de dangereuses situations, nous ne sommes plus du tout dans le même type de situations aujourd’hui.

Notre corps ne peut pas faire la différence entre un grizzli en train d’approcher, un(e) conjoint(e) énervé(e) ou un embouteillage particulièrement épique, et il déclenche une réaction de stress même quand il n’y a pas de danger immédiat. (suite…)

Continuer la lecture
  • 1
  • 2
Fermer le menu