Neurosciences et stress​

pratiques respiratoires

Les docteurs Richard P Brown et Patricia L Gerbarg aux USA ont décrits les résultats de leurs recherches :
D’après eux, les pratiques respiratoires  ont de nombreux effets positifs sur la santé prouvés scientifiquement.
Et notamment elles :
restaurent l’équilibre du système de réponse au stress 
calment l’agitation de l’esprit
accentuent la capacité de concentration…….

Science et méditation

Depuis quelques années, la science occidentale rend visible les effets positifs des pratiques méditatives sur le fonctionnement du cerveau, sur l’orientation de l’attention ou la régulation des émotions.

Le cerveau des personnes qui méditent est étudié par des méthodes scientifiques car il est le siège d’une activité spécifique qui favorise régulation des émotions et la compassion

Méditer pour se soigner ? Pour les méditations psychothérapiques, c’est un bénéfice pour sa santé physique ou mentale.

La méditation améliore les variables de santé (le niveau de stress la tension artérielle ou la tolérance à la douleur), la qualité de vie selon différentes pathologies (sclérose en plaque, cancer du sein, …régression des symptômes pour le psoriasis) et apporte de nombreux bénéfices au plan psychologique : ressentis positifs en hausse, capacités d’autocompassions avec des bénéfices comme meilleure observance des traitements et des régimes et aussi diminution des cycles de ruminations anxieux et dépressifs. Source france inter.

Fermer le menu